Cabillaud sauvage

Fressine Duncan du blog "Fressine" nous parle du Cabillaud sauvage

De par sa teneur assez basse en calories, j’ai décidé de réserver le Cabillaud Sauvage et sa fondue de poireaux à un dîner tout en légèreté un dimanche soir d’autant plus que cela faisait suite à un déjeuner copieux et tardif suivi d’un petit goûter.

 

Autant dire que la frugalité était nécessaire le soir venu et grâce à la qualité des ingrédients choisis pour ce plat, j’ai eu l’occasion de me régaler sans culpabiliser outre mesure.

 

Tout d’abord, j’ai apprécié la présence de carottes goûteuses et de petites pommes de terre fondantes nappées par la fondue de poireaux qui a été manifestement préparée de façon à neutraliser le goût parfois un peu trop prononcé des poireaux.

 

Ensuite, j’ai été agréablement surprise par la bonne taille et la saveur des morceaux de cabillaud. Il était cuit comme j’aime à consommer le poisson à savoir en gardant la chair bien tendre et moelleuse en bouche ce qui permet de mieux profiter des différentes saveurs.

 

Ce soir-là, vu les circonstances, ce plat seul a suffi à me rassasier.

 

Voir le blog de Fressine Duncan "Fressine"